Tout savoir sur l’éducation positive des bébés

Et si on changeait de méthode ?

L’éducation positive

De notoriété commune, le but quand on devient parent est que nos enfants deviennent de bonnes personnes et de surcroît des adultes respectés et respectueux. Pour atteindre cet objectif, tous les parents ne font pas usage de la même méthode ce qui est normal étant donné que chacun a été élevé d’une certaine manière et aimerait inculquer ces valeurs à ses progénitures. À travers les lignes qui vont suivre, 1bebe.fr vous parlera de l’éducation positive, une méthode qui commence par se faire connaître de plus en plus.

Qu’est-ce que l’éducation positive ?

Plusieurs auteurs abordent le thème sur divers angles mais la concordance revient sur le fait que l’éducation positive se base sur un épanouissement personnel des enfants. Selon eux, pour que les enfants deviennent épanouis et heureux à l’âge adulte il faudrait mettre en valeur ce qu’il y a de bien en eux au lieu de les pousser à devenir ce que leurs parents voudraient qu’ils soient. Pour ce faire, les parents devraient s’éloigner de cette doctrine selon laquelle pour éduquer un enfant il faudrait mettre en place un rapport de force, punir, se faire obéir en lui imposant notre point de vue ou carrément le corriger. Selon la méthode de l’éducation positive, les parents devront être plus respectueux envers les enfants, apporter un regard complètement positif sur ce qu’ils font.

Les fondements de l’éducation positive

Selon plusieurs personnes spécialisées dans l’éducation des enfants, l’éducation positive repose sur quatre piliers que voici :

  • Stop au rapport de force : ce pilier préconise de bannir les rapports de force existant dans l’éducation traditionnelle à laquelle les parents ont été contraints.
  • Agir de manière plus posé : Selon ce pilier, il est demandé aux parents d’utiliser d’autres moyens que les reproches la punition, la privation pour éduquer un enfant. Il ne faut pas non plus être laxiste car il n’y a rien de pire qu’un parent qui démissionne.
  • L’exemplarité : Ce pilier préconise aux parents d’agir et de parler avec les enfants de la même manière qu’ils voudraient qu’ils agissent avec eux. Il faut savoir que les parents sont le miroir de l’enfant et que c’est le premier exemple qu’ils ont. Si vous rabaissez, punissez ou frappez vos enfants souvent, cela les incitera à agir de la même manière avec les autres.
  • Prendre soin de notre bien-être : Il est difficile d’agir de manière pondérée ou avec légèreté avec nos enfants si nous-mêmes, parents ne sommes pas épanouis.

Il ne faut surtout pas faire l’amalgame entre éducation positive et laxisme. L’éducation positive prônant plutôt une manière douce d’élever nos enfants contrairement à l’éducation traditionnelle qui veut que les parents soient toujours au-dessus des enfants.